ATB japon 23 10 2017 première peche de la journée

Un live au japon compressé, début de journée ce 23/10/2017 à Niigata pêche des premier koi de cette journée

El Patio http://www.elpatio.be/
Normandie Koi : http://www.normandiekoi.com/
Aqualor : http://www.aqualor.com/

Production 2017 aquatechnobel http://www.aquatechnobel.be et ATBTV http://www.atbtv.eu

ATB in Japan the 22 10 2017

voilà la suite de ce jour le 22/10/2017 avec toujours El Patio, Aqualor et Normandie koi pour cette chasse aux koi dans la région de Niigata, aujourd’hui au programme

Kase, Marusei koi farm et Aoki koi Farm

El Patio http://www.elpatio.be/ 
Normandie Koi : http://www.normandiekoi.com/
Aqualor : http://www.aqualor.com/

Production 2017 aquatechnobel http://www.aquatechnobel.be et ATBTV http://www.atbtv.eu

All England koi show 2017 All the Champions

a view of all  the champions of this koi show, it was a real happiness to be there with a nice ambiance, at the end of this video you have a interview of the club President

Great thanks to Bernie Woollands for is help, a great man of the koi world !

Production 2017 aquatechnobel http://www.aquatechnobel.be et ATBTV http://www.atbtv.eu.

QUELQUES VIDEOS EXCLUSIFS: DAINICHI SAN EXPLIQUE!

Futoshi Mano donne un mot d’explication sur les koï qu’ on a acheté aux vente aux enchères de Dainichi. Cliquez sur le lien avec la référence.

Ref 1710-045                    Ref 1710-049                           Ref 1710-050

 

 Ref 1710-042                    Ref 1710-046                       Ref 1710-043

 Ref 1710-054                       Ref 1710-053                          Ref 1710-052

    

Ref 1710-048                       Ref 1710-051                         Ref 1710-044

 

ATB in Japan the 21 10 2017

voilà la deuxième vidéo d’une longue série consacrée à la pêche des koi au japon avec Aquatechnobel (ATB)

pour cette deuxième vidéo, nous y verrons notamment Nico de El patio, Fred et David de Normandie koi et Brice de Aqualor avec leurs sélections de chez Aoki, Marudo et autre et de très beaux koi dans les filets, belle sélection pour tous les intervenants

Avec :

El Patio http://www.elpatio.be/ 
Normandie Koi : http://www.normandiekoi.com/
Aqualor : http://www.aqualor.com/

Production 2017 aquatechnobel http://www.aquatechnobel.be et ATBTV http://www.atbtv.eu

ATB in Japan the 20 10 2017

voilà la première vidéo d’une longue série consacrée à la pêche des koi au japon avec Aquatechnobel

pour cette première vidéo, nous y verrons notamment Nico de El patio, Fred et David de Normandie koi et Brice de Aqualor avec e prime in ikeage avec Marusei koi farm et de très beaux koi dans les filets

Avec :

El Patio http://www.elpatio.be/ 
Normandie Koi : http://www.normandiekoi.com/
Aqualor : http://www.aqualor.com/

Production 2017 aquatechnobel http://www.aquatechnobel.be et ATBTV http://www.atbtv.eu

Kim’s koi 2017 : SHINODA KOI FARM: MASANORI SAN PERSISTE!

Je suis maintenant depuis 12 jours en tournée au Japon et je ne me risque pas à faire une estimation de la quantité de koi que j’ai déjà été inspecter, mais je crois que c’est un nombre considérable. Il faut être un peu fou pour le faire, et de préférence fou de koi, je m’en réjouis et ne fait heureusement pas de tort.

La semaine passée, j’ai eu pas mal de belles opportunités. Que veux-je dire par opportunité ? Chaque jour, on voit ici des milliers de koi, qui ne sont pas tous de vrais exemplaires modèle, loin de là ; mais il arrive d’en sortir de beaux exemplaires, prometteurs, ce que je recherche vraiment.

Après toutes ces années, je suis capable de me faire tout de suite une idée de ce que sont les belles occasions, et l’art consiste à la saisir sans hésiter, et c’est à ce moment que je ressens de l’émotion, suivie par une douche froide, sous la forme d’un prix très élevé ou en se réalisant que le koi est déjà vendu ou sur le point de l’être.  Mais la chance me sourit maintenant et j’ai déjà pu faire de belles affaires qui ont leur prix, qu’ils le valent et que je ne vais donc en tout cas pas rater.

 

Donnez-nous des exemples, me direz-vous.  Les voici:

Shinoda n’est pas un très grand éleveur, mais il réussit, à chaque fois, de produire chaque année quelques perles parmi les variétés qu’il élève, comme les hi utsuri, ginrin showa, doitsu gosanke et, plus récemment, comme nouveau défi, des kujaku.

Voici les sansai que j’ai pu me procurer; les photos ne sont pas de la meilleure qualité, mais soyez convaincus, ce sont de vrais bons sansai ; regardez surtout les vidéos, ou, mieux encore, venez les voir chez nous.

 Les meilleurs sansai doitsu showa que j’ai achetés sont des kashira (meilleurs) sansai doitsu showa. Le beni est très apparent et le beni orange est tout à fait de qualités stable.

Chez les gosanke, il faut surtout faire attention à la qualité du beni, pour ne pas devoir faire face à  des déceptions après quelques années.

 

  

  Ref 1710-031

 

Shinoda n’a récolté que 3 ginrin shiro cette année. Je sais, par expérience, que les bons ginrin shiro de Shinoda connaissent un développement stable et qu’ils évoluent dans leur croissance de façon continue ; je me réjouis dès lors, à chaque fois que je parviens à m’en procurer un, car ils ne restent pas longtemps dans leurs bacs. Celui-ci est par son modèle, son body ginrin et sa qualité générale, prêt pour devenir un koi pour un show.

Au fond, j’aurais préféré le garder, mais il faut aussi vendre 😊

 

  Ref 1710-032

 

Parmi les ginrin showa, j’en ai choisi 2; les photos sont de mauvaise qualité, de même pour les vidéos, mais, ne vous en faites pas : la qualité y est.

 

  

Ref 1710-033

 Ref 1710-034

 

Ensuite, encore 1 sansai doitsu sanke au modèle bien équilibré et sans failles dans le beni, et puis encore un beau doitsu kohaku.

 

 

 Ref 1710-036

 

  Ref 1710-035

 

Finalement, j’ai sélectionné plusieurs nisai chez Shinoda, évidemment moins chers que les sansai,  bien qu’ici aussi je reste exigeant et ne prends que les koi qui promettent tout pour l’avenir.

Ce ne demande aucun effort d’acheter un nisai bon marché chez n’importe quel éleveur, d’en prendre une belle photo, pour ensuite vite le vendre ; mais, moi je veux des koi de bonne qualité, qui promettent pour l’avenir, et ceci pour tout budget.

S’ils sont quelque peu plus chers, c’est pour que vous puissiez en jouir, en amateur, pour longtemps!

 

  

Ref 1710-010 Ref 1710-011 Ref 1710-012

  

Ref 1710-014 Ref 1710-015 Ref 1710-016

A bientôt!

Kim

Poisson d’or Japon 2017 part 3

suite et fin du périple de poisson d’or au japon, le reste sera pour les portes ouvertes avec en plus de grosses modifications dans la grande serre, une nouvelle approche et un nouvel environnement pour encore mieux profiter de la sélection de koi 2017 nisai et sensai

avec Poisson d’or : https://www.poisson-or.com/

Production 2017 aquatechnobel http://www.aquatechnobel.be et ATBTV http://www.atbtv.eu

Ikéage 2017 : un début en beauté …

Et oui, me revoilà au Japon, plus particulièrement à Ojiya. J’y suis déjà depuis quelques jours, d’où l’impatience chez quelques-uns de savoir où restent les rapports.

Je me rends compte qu’il est agréable d’avoir des nouvelles ; vous pouvez entretemps aller voir les photos que j’ai mises sur notre page Facebook. Sachez toutefois qu’acheter des koi au Japon, se fait de plus en plus dans une ambiance de forte compétition et il faut agir vite pour obtenir les meilleurs koi. Heureusement j’y parviens toujours, mais il faut que je sois sur mes gardes pour donner trop d’informations, car il est évident je veux encore me procurer de bons koi, l’année prochaine.

Quoi qu’il en soit, passons aux faits.

Chez Yagenji on a récolté pas mal de koi ; dans les nisai je n’ai pas vraiment trouvé ce qui me plaît, mais je me sens heureux avec ce sansai karashigoi femelle de 64 cm. Ils sont très stricts, ce qui fait qu’ils n’ont laissé se développer qu’un seul sansai karashigoi ; croyez-moi : quand on observe ce body et cette tête, on voit tout de suite que l’on a affaire à ce que nous appelons, « un boenker ».

Les écailles montraient déjà un beau fukurin : c’est bien parti.

Ref 1710-003

Nous sommes aussi repassés chez Hiroi qui venait de sortir des sansai et un nombre de doitsu showa tellement beaux, inimaginable. Ce n’est évidemment pas donné et cela se comprend du fait que peu de poissons se développent à un niveau pareil.

J’en ai acheté 5, chacun a un style différent.

Un exemplaire ressemble plutôt à un doitsu showa, mais il s’agit bien d’un doitsu gosanke. Le sumi (noir) ressort bien chez les doitsu gosanke dans nos eaux européennes, ce qui signifie, croyez-moi, qu’il peut encore devenir un tout autre koi. Le body est très long pour des doitsu : plusieurs de ces koi peuvent aisément être présentés à un koishow. Jugez vous-même:

    

Ref 1710-021Ref 1710-022

       

Ref 1710-023 Ref 1710-024Ref 1710-025

Nous avons, par la suite, été voir à la première journée de la vente aux enchères chez Dainichi. Je n’y ai pas vu des koi qui pourraient m’intéresser ; j’ai passé mes offres à Matcho et suis encore été rendre visite à quelques éleveurs. Ce fut réellement une belle après-midi. J’en dirai plus, plus tard.

Matané,

Kim