Poisson d’or au Japon jour 6

Rapport voyage 17 octobre

 Après le Typhon vient le beau temps…

Ce matin un beau soleil nous attends, après le temps épouvantable de la journée d’hier, nous apprécions, la journée commence bien.

 Nous visitons tout d’abord quelques éleveurs chez lesquels nous ne trouvons pas notre bonheur, même si nous sommes déjà venus souvent, nous sommes encore surpris par le nombre de Kois qui se trouvent chez les éleveurs que nous ne pourrions pas vendre chez nous, tout simplement parce qu’ils ne sont pas assez beaux pour répondre à la demande de nos clients et aussi peut être parce que nous devenons nous mêmes de plus en plus difficiles et exigeants.

 Nous repassons chez Torazo, un grand nom de Niigata pour les Kohakus, nous y selectionnons 2 superbes femelles, une Kohaku et une magnifique Tancho, toutes les 2 agées de 2 ans et déjà un superbe body, deux Kois qui semblent ête promis à un excellent développement pour le futur

IMG_7766 IMG_8435 Ensuite nous passons chez Kataoka, Connu pour ces beaux Sanke et surtout pour ces magnifiques Asagi, après avoir vu les Nisais, Taro nous emmène un peu plus haut dans la montagne pour nous montrer les Sansai(Kois de 4 ans), nous arrivons devant un bassin ou nagent une quarantaine de superbes Asagi, nous sommes tout d’abord sous le choc devant la beauté de ces poissons, certains plus beaux que d’autres comme d’habitude et nous en sélectionnons 2 dans le lot que nous décidons d’acquérir, le budget est élevé mais toutefois très correct pour ce niveau de qualité que nous voyons presque jamais en Asagi si ce n’est aux concours

IMG_8445 IMG_8450 IMG_8470 IMG_8484Nous avons vu énormément de poissons durant ces derniers jours mais ceux-ci sont sans aucun doute les “perles rares de ce voyage”.

C’est tout simplement enchantés que nous quittons les lieux, un grand merci à Taro San de nous avoir donné l’oportunité d’acquérir ces 2 bijoux..

De là nous repartons chez Shinoda qui a récolté un bassin de Doitsu Nisai, nous espérons y trouver des Doitsu Showa qui manquent encore à notre sélection(il faut dire qu’il est très difficile de trouver de beaux Doitsu Showa), et la chance est avec nous, nous parvenons à y sélectionner quelques magnifiques Doitsu Showa, non sans avoir eu une petite frayeur lorsque Shinoda San nous en annonca le prix, mais après de longues discutions, nous parvenons à un bon compromis, nous donnant la possibilité de les acquérir tout en ayant la possibilité de les vendre à un prix raisonable, Merci à Shinoda San pour son aide, nous apprécions beaucoup et nous lui devons une belle boite de pralines pour notre prochaine visite…

IMG_8527 IMG_8531

 Voilà qui termine cette belle et fructueuse journée de Koi Hunting.

  Au Poisson d’or SA
12 Rue Jules Vantieghem
7730 Estaimpuis.
Belgique.
Tel :00.32.(0)56.84.68.62.
Fax :00.32.(0)56.33.62.49.
E-mail direct : Davidpoissondor@skynet.be
http://www.poisson-or.com
http://www.poisson-or.com/content/8-ou-sommes-nous
http://178.32.101.143/arrivages/
http://www.poisson-or.com/content/3-conditions-generales-de-ventes
Ouvert du mardi au vendredi de 14h00 à 19h00
Le samedi de 10h00 à 18h30
le dimanche de 10h00 à 13h00
Fermé le lundi

Kim’s koi Jeudi 24 octobre: nuances de gris (mais pas 50!)

Jeudi 24 octobre: nuances de gris (mais pas 50!) : 1303

Notre voyage touche presque à sa fin.

Les jours qui viennent, nous irons voir un grand nombre d’éleveurs, avec l’accent sur “voir”. Car ce qui importe pour nous, c’est le top et dans cette période de l’année, nous ne voulons que la bonne qualité.

Chez Marusaka nagent dans le bac des sansai femelles, quelques jolies koi. Pour des sansai (3 ans), elles sont plutôt petites; l’éleveur les veut ainsi: c’est un choix réfléchi. Ce qui ne signifie pas que ces koi restent petits. Nous avons vu les poissons parents qui atteignent en moyenne environ 80 cm.

IMG_0393

Nous sélectionnons:

1 sansai asagi femelle

1302

2 sansai ki kikokuryu femelles. (Gris métallique, aux nuances jaunes)

1303 13051 sansai ginrin ochiba shigure femelle

1304Et quelques kikokoryu moins chers, également sansai.

1309 1310Ensuite, encore un splendide show class ginrin soragoi. Actuellement presque introuvable dans cette classe de qualité!

1308

Chez Tsuyoshi-san de Torazo-san, un homme toujours patient, il y a aujourd’hui de bonnes affaires dans la catégorie des yonsai.

IMG_0255

Quelques grands koi partent à des prix avantageux. Après une inspection de tous les koi, je choisis un sanke d’environ 75cm. Le koi est très agité dans le bowl, nous ne parvenons donc pas à faire une photo convenable. Mais, soyez rassurés, c’est vraiment une bonne affaire!

1297

A demain,

Kim & Danny

 

 

 

 

 

 

 

 

Normandie koi Japon 2013 jour 3

Notre itinéraire de la journée :

Shinoda

1bYagenji

2

Ooya

3

Nous commençons dès le matin par choisir 2 hi utsuri de 3 ans de 55-60cm

13034 13033

http://youtu.be/6OvdxQszXeE

http://youtu.be/HSJyt2xv72k

Afin de négocier au mieux les tarifs nous ajoutons un ginrin showa qui ira dans le grand vivier de Normandie koï.

Le ginrin showa fait 55-60cm pour 3 ans avec une très belle évolution à venir et un ginrin de très belle qualité.

13035http://youtu.be/jmkdODzYPzU

4

Photo 4

Nous quittons les lieux pour aller en direction de chez Yagenji ou l’on avait appris la veille qu’il viderait un étang de karashigoi

Nous sélectionnons 4 karashigoi de 2ans pour une taille de 40-45cm pour Normandie koï

13036-39http://youtu.be/bDOXtwZr7aU

Puis allons jeter un œil dans les bassins extérieurs ou nous avons l’habitude d’obtenir de très bon prix, et nous nous ne sommes pas trompés.

Car le bolw de nisai (2ans) sort à un prix de 205€ par koï pour des poissons de 40-45cm

13040-45

http://youtu.be/kkOHesPZJ9g

Une petite promenade en attendant

56Midi arrive il est temps d’aller manger

7

8Le ventre bien rempli direction Taro Kataoka (Ooya koi farm) un des éleveurs montants ou la qualité est toujours au rendez-vous.

Nous sélectionnons un sanké  de superbe bonne qualité et nous posons une option pour la journée sur un maruten sanké (option 1) vous pouvez nous contacter par mail à normandiekoi@orange.fr mais dépêchez-vous car il reste plus beaucoup de temps.

Sanké nisai 2 ans de 55cm femelle

13046

http://youtu.be/BWX2C4qtQD8

Maruten sanké 2 ans

option1http://youtu.be/iGRnaQBAYUo

Nous changeons de bassin ou nous sortons des monstres à des prix EXTRA

Sanké que nous allons prendre vont de  60-65cm âgé de 3 ans.

13047

http://youtu.be/G56ssOuxQ8Q

13048

http://youtu.be/pHtAYK8hpFg

13049

http://youtu.be/8Scwbofw74A

Nous ajoutons un asagi a notre sélection Normandie koï

13050

http://youtu.be/9EWLRvP9mOc

Ce magnifique Asagi de 3 ans fait 60cm il possède un magnifique maillage et un betta ginrin extraordinaire.

La journée se termine avec cet asagi, il nous reste plus qu’à rentrer à l’hôtel et à répondre à vos mails.

Pour info le logo NK visible sur les photos fait 10x5cm

Vous pouvez retrouve nos reportages sur facebook

https://www.facebook.com/pages/Normandie-koi/478039662235803

ou sur notre blog

http://normandiekoi.blogspot.jp/

Cordialement Normandie koï

David et Fred

Normandiekoi@orange.fr

 

Kim’s koi Mercredi, le 23 octobre 2013 – Une journée sanke réussie

Mercredi, le 23 octobre 2013

Une journée sanke réussie

1289Nous recevons de temps en temps des réactions d’amateurs inquiets craignant que nous ne comptions pas acheter des gosanke.

Soyez rassurés: notre “radar gosanke” reste actif; étant donné toutefois que la qualité standard ne nous intéresse pas et que la bonne qualité n’est pas bon marché, voire impayable, il est évident que notre recherche n’en est pas rendue simple et facile.

Aujourd’hui la chance nous sourit déjà tôt le matin: Hiroi vient de récolter ses nouveaux sansai et deux nisai sanke nous paraissent réellement intéressants. Des bodys vigoureux, une bonne qualité de beni et un sumi subtil.

Le prix demandé pour le premier en vaut la peine, il faut donc négocier, ce qui se déroule heureusement dans une excellente ambiance.

IMG_0055 IMG_0053

Etant donné que nous travaillons depuis maintes années avec ces éleveurs, nous arrivons à un bon compromis.

Les 2 ont un style très différent, mais ainsi il y en a pour tous les goûts.

1285 1286

Chez Marudo nous achetons des koi depuis des années, ce qui facilite notre recherche de koi spéciaux qui ne sont pas aisément trouvables.

Cette fois-ci, nous jouons tout de suite bingo: nous parvenons à acheter pour un client le meilleur nisai sanke de la récolte, un koi de rêves! Nous sommes tellement heureux, et le client le sera sans aucun doute aussi.

IMG_0127IMG_1212Nous achetons pour le magasin encore un des nisai female tategoi, un sanke au  sashi et kiwa très prononcés, au beni d’une excellente qualité et un sumi noir foncé en développement.

1289

Un tategoi pour les connaisseurs!

Nous achetons aussi 2 splendides exemplaires mâles d’environ 45 cm, qui sont évidemment largement moins chers que les femelles.

12901291

Chez Taro Kataoka, nous sélectionnons plus tard dans la journée 2 nisai: 1 asagi et 1 sanke.

12921293

Deux mâles, mais des koi d’une belle qualité. Chez les éleveurs d’un tel haut niveau, les exemplaires mâles grandissent bien.

Un client qui nous accompagne sélectionne un sansai asagi de la meilleure qualité. Il n’est pas encore complètement comme il faut, mais n’oublions pas qu’il est toujours sansai!

1295

Nous clôturons la journée, par l’inspection d’un joli yonsai sanke d’un client, un poisson qui est resté ici en azukari.

Un sanke magnifique et original.

Ainsi nous avons commencé et finissons notre journée avec un sa (n) ke

Mata ashita,

Kim & Danny

 

 

 

 

 

kim’s koi Vendredi 18 et samedi 19 octobre – Le combat pour les koi

Vendredi 18 et samedi 19 octobre

Le combat pour les koi. IMG_9295

Chez certains koi on sent qu’ils “l’ont dans les tripes”.

Il n’est pas facile d’expliquer ce que cela signifie exactement, mais si on est vraiment passionné par ces joyaux nageant, on le ressent tout de suite à l’instant où le koi “qui l’a” nage devant vos yeux.

Çà vous démange, vous devenez quelque peu nerveux et vous savez d’un seul regard que ce koi possède des qualités que l’on rencontre rarement.

Nous étions donc occupés à inspecter dans un silence complet, les bacs chez Otsuka-san, où nagent déjà quelques deux cents sansai, quand tout d’un coup l’attention d’aussi bien Danny, Matcho que moi-même était attirée par le même koi, un ginrin kigoi, rayonnant dans toute sa beauté, l’emportant sur tous ses “koillègues” J

Les caractéristiques de qualité de ce koi sont exceptionnelles; j’espère que cela se reflète dans la vidéo. Ce koi est un sansai, mesurant environ 60 cm, il descend de la lignée karashi, une garantie quant au potentiel de croissance.

Taro Kataoka nous reçoit ensuite. Cet éleveur cultive deux sortes de koi, dont l’élevage menant au succès, est le plus difficile: les sanke et les asagi.

Nous nous réjouissons qu’il vienne de récolter des sansai asagi.  Certains de ses asagi ont une très belle peau, avec un ginrin, que l’on ne trouve qu’ici. Il arrive que chez les asagi, le beni ressort plus, avec l’âge; nous sélectionnons donc un exemplaire au beni déjà présent mais pas encore trop.

IMG_9201 1227

http://vimeo.com/77260291

Nous avons trouvé ensuite, une belle variation de sansai:

Tous des exemplaires d’environ 60 cm:

1240

: Un magnifique doitsu purachina blanc

1241

http://vimeo.com/77209618 : Un “showclass” nidan ai goromo

1242 un Kin matsuba, dont le parent mesure 1 mètre.

1243 http://vimeo.com/77306149

un tsuki tsuke kohaku, quel joli nom!

Encore d’autres beautés: 2 kumonryu femelles de  Kawakami, une sorte qui devient presque introuvable.

http://vimeo.com/77304777

http://vimeo.com/77304785

1245 1244

Mata ashita!

Kim et Danny

 

 

Couleur de Niigata Jour 7, lundi 26 novembre.

Bonjour à tous.
Notre voyage “hobbyistes automne 2012” est déjà bien entamé, encore demain mardi, puis mercredi ce sera le retour vers Tokyo.

Plusieurs éleveurs intéressants étaient absents ces derniers jours pour cause de koï-show à Tokyo.
De retour aujourd’hui, nous avons enfin pu les visiter.

Première étape : Otsuka.

IMG 9535

Il éleve de nombreuses variétés, dont certaines très particulières.

Je vous laisse mettre des noms sur un maximum d’entre elles.

Les réponses sont plus bas !

IMG 9532

IMG 9533

IMG 9536

IMG 9541

Vous pouvez voir ci-dessus, par ordre d’apparition :

hi-asagi, asagi, cha-utsuri, chagoï, karashigoï, tancho-goshiki, ginrin chagoï, ki-utsuri, shiro-ochiba, kage-shiro-utsuri, goshiki, kage-showa, kohaku, ginrin-ochiba, doitsu-sanke, showa, showa-goshiki, et sanke pour finir…je pense avoir fait le tour…j’espère que vous avez fait un joli score ?!?

Comme vous pouvez le voir, Otsuka, élève des variétés rares et variées.
Tel ci-dessous, ce nisaï showa-goshiki de 35 cm environ.

IMG 9543

Voici la même variété, mais en sansaï. Il est un peu plus “fini”.
Malheureusement, ce type de koï rare, devient du coup “impayable” !!!

IMG 9550

Nous laissons la ferme Ostuka sans rien acheter, et partons chez Sakazume.

IMG 9547

Vous savez déjà quelle variété phare produit Sakazume j’en suis sur.

IMG 9563

Il s’agit en effet de koromo.

Mais il produit aussi des yamatonishiki, kikusui, yamabuki, shiro-utsuri, plus quelques autres variétés.

IMG 9564

La famille koromo, regroupe principalement les aï-goromo, budo-goromo et sumi-goromo.

IMG 9565

Après m’être renseigné sur les stocks de tosaïs pour la prochaine saison printannière, je sélectionne deux koïs.

IMG 9574

Ce superbe budo-goromo show-class ci-dessus, et ce magnifique kumonryu show-class lui aussi, ci-dessous.

IMG 9575

IMG 9576

Dernière photo des tosaïs koromos désormais commandés pour le printemps, et nous filons.

IMG 9582

Nishi Koï Farm.

IMG 9590

Je ne sélectionne ici qu’une petite boite de 4 nisaïs, car les stocks ont bien diminués.

IMG 9593

Un ochiba, un kage-ki-utsuri ( prononcer kagué ), un ginrin showa, et un ginrin ki-utsuri. Ils mesurent autour de 40 cm.

IMG 9594

Après notre pause de la mi-journée nous rendons visite à Hoshikin le célèbre breeder de kohaku.

IMG 9596

Les kohakus de Hoshikin sont très intéressants, de grande taille et de haute qualité.

Malheureusement, il n’y a plus aucun mâle. C’est le dernier koï que recherche encore Hugues.

Tant pis ! Nous remercions et saluons le breeder. Nous repasserons forcément ici dans le futur.

IMG 9597

Christine et Jean-Pierre, ainsi que Christine et Gilles ne l’ont pas encore visitée, du coup nous terminons la journée chez l’incontournable Daïnichi Koï Farm.

IMG 9600

Beaucoup de stock, et aucun koï de qualité intermédiaire. Que du top !

Le kohaku mâle que recherche Hugues est peut être dans les parages.

IMG 9599

Dans un bassin, nagent tous les mâles de deux ans, préalablement séparés des femelles.

IMG 9601

Après avoir pêché 3 nisaïs jumbos, demandé des conseil à Matcho, bien réfléchi, nous demandons le prix de ces merveilles.

Hugues arrête son choix sur le kohaku ci-dessous.

IMG 9602

Et pour ne pas laisser voyager ce joli garçon seul en cabine, nous lui choisissons 2 compagnons de voyage.

IMG 9603

Cet impressionnant classic showa de 60 cm ci-dessus, et ce kindaï showa ci-dessous plein de personnalité.

IMG 9604

Nous flanons encore quelques instant dans les allées de la Daïnichi Koï Farm.

IMG 9605

Les bassins sont bien salés !

Le sel est en effet très utilisé dans les koï-house par les éleveurs, quand ils “rentrent” leurs koïs des mud-ponds, durant les premières semaines d’acclimatation.

IMG 9606

Comme il nous reste quelques minutes de jour, nous allons visiter le Ojiya Koï Museum tout proche.

IMG 9607

Ce musée n’est pas très grand, mais le jardin attenant est magnifique, et le bassin intérieur central vaut le coup d’oeil.

IMG 9613

IMG 9614

Des payasagistes installent des protections contre la neige sur les tous les niwakis du jardin.

IMG 9616

IMG 9624

Ce soir, vent, averses, froid, sur Ojiya. La neige ne devrait plus beaucoup tarder !

A demain, pour notre dernier jour à Ojiya-shi Niigata-ken.

Couleur de Niigata Jour 6, dimanche 25 novembre.

Soleil, douceur et bonne humeur !

Ce dimanche fut une journée fort agréable, et quelques jolis koïs ont trouvé propriétaire.

En route pour cette balade dominicale.

Levé de brouillard sur Ojiya.

IMG 9391

Première destination, le célèbre breeder Oofuchi.

IMG 9402

Les payasages de ce secteur un peu éloigné d’Ojiya, sont superbes.

Mais nous sommes un peu déçu, car il ne reste pour ansi dire rien, chez Oofuchi.

Enfin, presque rien !

IMG 9407

IMG 9408

Il nous fait tout de même admirer ses nisaïs tategoïs, qui seront peut être nos achats de l’an prochain.

IMG 9410

Nous redescendons dans la vallée, et allons visiter Taro KATAOKA à la Ooya Koï Farm.

Pour peut être, y trouver le sanke de Christine et Gilles.

IMG 9411

Arrivés à la Ooya Koï Farm, qui est toujours aussi clean il faut le dire, nous lorgnons dans tous les bacs de sankes, et faisons pêcher à Taro et Masahito quelques nisaïs très haut de gamme.

IMG 9415

Leur qualité est bluffante !

IMG 9419

La taille, jumbo, de 50 à plus de 60 cm,
le body, élancé et charpenté,
la peau, parfaitement blanche et propre,
les qualités du beni et sumi sont irréprochables,et pour finir, les patterns sont bien balancés et élégants !

Du coup, les prix s’en ressentent un peu…

IMG 9423

Christine et Gilles arrêtent finalement leur choix sur le nisaï ci-dessous, très qualitatif et prometteur.
Une femelle d’environ 50 cm.

IMG 9423bis

Puis, nous sélectionnons encore ces deux magnifiques asagis. Un mâle et une femelle, très prometteurs eux aussi.

IMG 9424

Le asagi, façon Ooya Koï Farm.

IMG 9429

Beaux, et tout en futur.
Les voir grandir et se bonifier, apportera beaucoup de plaisir à leurs futurs propriétaires.

IMG 9434

Ils mesurent plus de 45 cm.

IMG 9432

La matinée se termine, nous faisons une pose déjeuner.

Le ciel somptueux incite à la photo.

IMG 9437

Pour débuter l’après-midi, visite chez Isa, car Gilles et Christine veulent voir ses showas… On ne sait jamais !

IMG 9461

Le choix n’est pas évident, car le showa est une variété difficile à apprécier lorsqu’il n’a que deux étés.
Le potentiel est quelques fois difficile à déceler.

Finalement, Gilles et Christine succombent au charme du showa ci-dessous, et Gregory prend le mâle ci-dessus à gauche.

IMG 9462

Déjà très beau, le showa du couple normand va beaucoup se bonifier dans les 5 années à venir.
Pour devenir, je pense, un splendide dandy, puisque c’est mâle lui aussi.

IMG 9463

Retour vers la montagne, et visite chez Mano. Un spécialiste des shusui, kohaku et kin matsuba.

IMG 9470

La Normandie est décidément en forme aujourd’hui.

Gregory choisi un shusui ( celui du bas ), alors que Gilles et Christine optent pour un kin matsuba clair.

IMG 9475

Les autres koïs de cette boite, sont une offre Couleurs de Niigata.
Si vous souhaitez quelques renseignements sur ces nisaïs, cliquez ICI pour voir la liste des magasins dépositaires.

IMG 9474

Il est 16 heures. Le soleil décline déjà, mais le ciel est bien dégagé.
Nous optons pour une virée sur les hauteurs de Mushigame pour faire quelques clichés.

IMG 9477

La journée fut belle, et se termine en beauté avec une vue imprenable sur les sommets de Niigata-ken.

IMG 9480

La photo de groupe, est du coup inévitable, car le panorama est idyllique.

IMG 9484

Voire, romantique…

IMG 9485

La situation devient toride.
Sage, j’y met un terme avant d’être obligé d’afficher le carré blanc !

IMG 9486

Puis nous redescendons la vallée à pied, pour une séance photo “couché de soleil”.

IMG 9488

IMG 9494

IMG 9503

IMG 9504

IMG 9508

IMG 9511

IMG 9518

Sur ces derniers clichés, je vous souhaite une belle soirée, et vous dis à demain.

IMG 9523paysage

 

 

Couleur de Niigata Jour 1, mardi 20 novembre.

Bonjour à tous, et merci de suivre à nouveau, notre reportage Couleurs de Niigata, en direct du Japon.

Arrivés en début d’après-midi à Ojiya, nous n’avons pas eu le temps de visiter beaucoup d’éleveurs…
En effet, la nuit tombe vers 16 h 30 actuellement à Niigata.

IMG 9003

Ce mardi 20, le breeder qui inaugura notre première journée de “chasse aux koïs”, fut Taro KATAOKA de la Ooya Koï Farm.

IMG 9007

Très dispo aujourd’hui, Taro nous a fait faire le tour de son propriétaire.

La Ooya Koï Farm dispose aujourd’hui de 3 sites de stockage hivernaux :

– le plus grand et plus connu des 3, Terazawa, est composé d’une serre pour le stockage et la vente des nisaïs haut de gamme et très haut de gamme, et, d’une grande serre servant au stockage hivernal des tosaïs ainsi qu’à la préparation des expéditions.

– Asahi, le deuxième site, est une serre de stockage et de vente, des koïs sansaïs et plus âgés. Elle est située près de la maison familliale Kataoka.

– le troisième site, Shiodani, est composé de deux serres, dans lesquelles sont stockés et mis en vente tous les autres nisaïs ( sanke, asagi, kujaku et kin kikokuryu ). Ces serres étaient auparavant utilisées par l’oncle de Taro pour l’élevage de sanke, mais cette année, suite à des problèmes de santé leur oncle a saissé son activité, les frères Kataoka ont alors repris en fermage les étangs et les serres.

IMG 9009

Hugues et Gregory, les deux premiers compères de ce “voyage hobbyistes”, n’ont pas pu se retenir, et ont tous deux craqué pour quelques jumbos nisaïs sanke, mâles et femelles mesurant de 50 à 55 cm environ.

IMG 9010

IMG 9011

IMG 9013

IMG 9020

IMG 9019

IMG 9026

Il est 16 h 30, l’après-midi fut intéressante, nous remercions Taro KATAOKA,  et rentrons à l’hôtel pour une soirée et une nuit réparatrice bien méritées.

A demain.

Normandie koi Japon jour 7 à Niigata

Le séjour touche à sa fin pour Normandie koi, nous décidons alors de partir chez Taro un grand éleveur d’ asagi récompenser plusieurs fois à des koi show et aussi pour ses sanké qui sont fort prometteur, qu’on entendra parler dans quelque s’année…

Nous décidons de choisir un sanké de 3 ans (sansai) de 51cm tategoi qui dévoilera tout son futur dans quelques annéeset que  nous laisserons en (AZURARI) :une première pour normandie koi

Taro nous propose de le mettre en étang chez eux pendant 1an (azukari) pour permettre au poisson d’évoluer et de prendre encore plus de taille. Une  première  pour NORMANDIE KOI

Nous acceptons de le mettre en azukari permettra d’avoir une belle surprise de taille l’année prochaine.

Puis nous partons a la recherche d’asagi nous prenons 3 asagi femelle de 45cm nisai

Puis 3 autres male de 40\45cm en nisai

Pour enrichir les bassins de Normandie koi nous prenons 2 sanké de 2 ans (nisai) de 50\55cm

nous Partons maintenant la recherche de Tancho ginrin un seul nous vient a l’esprit Maruju

Alors direction Maruju.

Une fois arrivé, nous  mettons tous les tancho dans un bowl environ une 20 ène et nous sélectionnons les meilleures .Notre choix se portera sur 3 tancho ginrin et 1 tancho avec une taille de 45cm pour 2ans.

Notre sélection faite, nous partons chez Manabu pour sélectionner quelque koi premier choix

nisai 30\35CM

La journée, touche à sa fin tout comme le séjour, demain reste notre dernière jour à Niigata pour un dernier koi hunting.

Le devoir nous appelle, mais quelques jours de plus ne dérangeraient pas .

N’oubliez pas que vous pouvez nous joindre sur notre site internet www.normandiekoi.koi

Ou bien sur notre page faceboook (n’oubliez pas de cliquer sur j’aime sur les poissons que vous aimez ça nous fait plaisir cela nous permet d’affiner nos recherches pour vous satisfaire)

David et Fred.

 

Belgian koi show 2012 : Akoitique

Les résultats de Akoitique au Belgian koi show 2012

Akoitique    Asagi / Shusui    Best in variety
Akoitique    Kohaku Size 1    1st Prize
Akoitique    Asagi / Shusui Size 4    1st Prize
Akoitique    Koromo / Goshiki Size 4    2nd Prize
Akoitique    Hikari Mujimono Size 4    2nd Prize
Akoitique    Hikari Moyomono Size 3    1st Prize
Koi Sun Paris    Taisho Sanke Size 6    2nd Prize
Koi Sun Paris    Kinginrin A Size 5    2nd Prize

Félicitation pour tout ces prix

ATB TV production 2012 http://www.aquatechnobel.be

<iframe src=”http://player.vimeo.com/video/45792940″ width=”500″ height=”281″ frameborder=”0″ webkitAllowFullScreen mozallowfullscreen allowFullScreen></iframe>