Kim’s koi Dimanche 20 octobre 2013 Trempés!

Dimanche 20 octobre 2013

Trempés!
IMG_9569Il n’a pas cessé un seul instant de pleuvoir aujourd’hui; dommage, car il y avait quelques koishows locaux, qui sont littéralement tombés à l’eau.
Impossible de prendre des photos des koi; nous passons vite en revue les bassins, pour ensuite reprendre notre recherche de koi.
J’avais complètement oublié de mettre les photos des Izumiya yamabuki en ligne, les voici: nous avons acheté 2 sansai yamabuki femelles, quelques jours après leur récolte. C’est tout simplement la bonne adresse pour les yamabuki de qualité.
Il est vraiment touchant de voir comment le passage d’une génération à l’autre se déroule ici. Ryu-san effectue, ensemble avec Jobu-san tout le travail, tandis que le père tient encore tout à l’oeil.

IMG_0883 IMG_0885 IMG_0886 IMG_0891 1196 1197Chez Marudo nous sélectionnons un yonsai karashigoi d’environ 75cm. Il n’est pas facile d’en trouver un sans un seul défaut, mais la persévérance vient à bout de tout. Un client qui nous accompagne se dit aussi très satisfait de son chagoi de 81cm.

IMG_9506 IMG_9524Et, à la demande générale, les photos des nisai beni kumonryu, nisai hariwake.

beni2 beni1 14 kkSuivent des photos de beaux nisai dans diverses variétés.
Demain sera à nouveau un jour important pour les amateurs de gosanke!

1246 1261 1260 1259 1258 1257 1256 1253 1252 1251 1250 1249 1248 1247Mata ashita!
Kim et Danny

Kim’s koi Mardi 23 octobre. “On peut les admirer, mais pas les toucher”!

La journée commence par de belles choses.

A la  Dainichi koifarm, on décharge ce matin, environ 16 jumbos qui viennent d’être récoltés.

Bram ( de Koiquestion) dont les vêtements ruissellent encore, suite à sa participation à la récolte, nous apprend que cette masse de beautés de koi appartiennent à la farm même, et non pas à des clients. Un des kohaku sera inscrit à la compétition pour le premier prix au Nogyoasai ( koishow), ce week-end.

MVI 5824 from Kim Cloet on Vimeo.

Futoshi-san note minutieusement la taille de tous les koi dans un album de photos, avant de les remettre dans le bac de stockage.

Une fois ce travail achevé, il admire en compagnie de Shigerusan, le résultat de tant d’années de labeur et de travail assidu. Cela représente tant de choses, que nous ne pouvons même pas nous en faire une idée …

Nous avons à la Daincihi koifarm encore deux koi en azukari, qui ne sont pas encore récoltés.

Ce qui ne nous dérange certainement pas: au plus longtemps qu’ils demeurent dans les mudponds, au mieux ils croissent.

Dans mon imagination, je vois des jumbos costauds: attendons la fin de l’année pour juger …

On en perdrait de vue que nous devons nous remettre à la sélection de koi pour le magasin, mais, n’ayez crainte, nous nous en occupons. Et ne soyez pas inquiets: nous ne nous bornerons pas à l’achat de koi de la classe supérieure et en acquerrons également pour tous les budgets,   mais évidemment non pas des koi standard.

Nous comptons aussi de vous réserver une super surprise, qui peut être la vôtre quand vous achèterez cet automne des koi chez nous. Nous en dirons plus, plus tard.

Pour vous faire une idée, voici quelques nisai (2ans), que nous avons sélectionnés, les jours précédents.

Pour plus d’infirmations et/ ou prendre une option: envoyez un mail à  info@kimskoi.be

Demain, un rapport d’un bel ikéage (récolte de koi).

Mata ashita,

Kim & Danny

Kim’s koi Lundi 22 octobre: un bel au revoir

Aujourd’hui nous examinons une fois de plus, de près les cargaisons qui arrivent chez plusieurs éleveurs.

C’est très important, car chaque éleveur a sa spécialité et les vrais bons koi ne se trouvent pas en grand nombre.

Nous pouvons prendre de belles images à la Hosokai farm, où arrivent ce jour, les plus grands koi. La plupart d’entre eux sont des  yonsai ( 4 ans). Nous n’achetons pas, car ils sont, à notre avis, trop coûteux; et les koi nageant dans d’autres bassins, ne sont, toujours selon nous, pas de grande qualité.

Les images que nous prenons sont, par contre, jolies!

Nous passons ensuite par la  Isa koi farm, le spécialiste par excellence des  showa.

Cet éleveur possède plusieurs “maisons koi”; cette fois-ci, nous rendons visite à celle qui héberge les sansai et leurs parents. On y voit nager de splendides   showa et kohaku; nous en perdons presque la parole: ils sont tellement beaux.

Un des clients qui nous accompagne est un grand amateur de gosanke et pour lui,  il a rencontré l’éleveur dont il veut un showa. Une sage décision:  choisir la qualité, est très important pour qui veut jouir pendant longtemps de la beauté de ses koi!

Kim’s Koi: Isa sansai showa from Kim Cloet on Vimeo.

Un passage chez Marudo s’impose aussi aujourd’hui: la récolte y bat son plein.

Chaque jour de nouveaux koi arrivent; aujourd’hui ce sont les nisai  kohaku jumbo. La taille moyenne est ici, cette année  également, élevée: plus d’un exemplaire mesure plus de 55cm, aucun d’entre eux taille moins de 50cm.

Nous faisons bien travailler les méninges, pour arriver à une sélection de 3 exemplaires femelles: un godan ( eh, oui!)  kohaku, 1 nidan kohaku au body  énorme et un au dessin, genre “inazuma”.  Comme bouquet, un splendide maruten kohaku mâle, au rouge foncé et, sans aucun doute, destiné à un  koishow.

 

Nous clôturons la journée par l’examen des azukari ( koi poursuivant leur développement au Japon même), dont le sanke de Marc, un fou du koi ( et nous pesons nos mots) , co-voyageur, qui a acheté ce sanke comme nisai .

Ce koi atteint en ce moment 78 cm et est toujours d’une excellente qualité.

Kim’s Koi: Marc’ azukari sanke from Kim Cloet on Vimeo.

Comme l’exprime si bien Matcho, né et grandi parmi les sanke:

“This result is really not easy to get !”

Pour  Marc ce fut un bel au revoir; dans sa tête il maçonne déjà l’étang que ce jumbo mérite!

 

 

 

 

Kim’s koi Mercredi, 17 octobre: “Torazo time”

Aujourd’hui il y a un peu de grisaille; heureusement, ce n’est pas le cas pour les koi, qui parviennent toujours à  colorer nos jours.

Cette journée pourrait s’appeler la journée “du rouge et blanc”. C’est tellement difficile de résister aux splendides kohaku. Un grand spécialiste dans ce domaine, est la Torazo koifarm.

En observant les jumbos de Torazo, on se rend compte du potentiel de croissance de ces kohaku.

Pour que cela demeure abordable du point de vue financier, il est à conseiller d’acheter chez cet éleveur les koi comme nisai et ensuite faire l’effort pour les faire croître dans les meilleures conditions possibles.

C’est dans cette optique, que nous examinons tous les bassins, pour arriver à une sélection de 3 nisai de très haute qualité.  Il s’agit de 2 exemplaires femelles :  elles mesurent largement leurs 50cm et d’un splendide maruten kohaku mâle d’environ 50cm.

Pour les amateurs des kohaku de qualité!

Nous passons ensuite chez quelques autres éleveurs; à remarquer, les beaux koi qui nagent dans la nouvelle serre de la Isa koifarm.  Dans deux bassins évoluent des koi que l’on “prépare” en vue du koishow prochain. On s’attarde avec plaisir près de ces bassins: quels beaux bodys!

(Nous avons déjà mis une vidéo sur notre Facebook; j’essaie de l’inclure dans cette page, mais à cause d’une liaison déficiente ce n’est pas chose évidente).

Il est fort probable que dans ces bassins nagent des candidats vainqueurs pour le Shinkoikai ( un important koishow réservé aux éleveurs), fin de ce mois.

Nous poursuivons notre route et arrivons dans la montagne chez Oofuchi, où nous trouvons encore quelques jolis koi.

1 sansai, des shiro utsuri d’environ 50-55cm, 2 kin matsuba  et un“beni ginga” prononcé, avec un  dessin particulier sur la tête: tous les trois taillant environ 40-45cm.

Pour les amateurs de koi un peu plus grand, à un prix abordable.

Une fois de plus: à demain!

Kim & Danny

Shinkokai 2012 avec ATB

Showa prend l’avion demain en direction de Tokyo, il accompagne Elnakoi pour une visite de deux jours au Shinkokai à Tokyo, pour rappel le shinkokai est le plus important koi show du Japon, on peut y voir des koi vraiment exceptionnels.

Après le Shinkokai 2012, Showa et Elnakoi vont dans la région de Niigata pour y faire des sélection de koi, il y aura sans doute pas mal de photos et vidéo de ces deux déplacement

les premières images seront disponible samedi si il n’y as de problème de connexion.

Restez attentif car il y aura du beau linge à voir dans les jours qui suivent