Kim’s koi 2017 : SHINODA KOI FARM: MASANORI SAN PERSISTE!

Je suis maintenant depuis 12 jours en tournée au Japon et je ne me risque pas à faire une estimation de la quantité de koi que j’ai déjà été inspecter, mais je crois que c’est un nombre considérable. Il faut être un peu fou pour le faire, et de préférence fou de koi, je m’en réjouis et ne fait heureusement pas de tort.

La semaine passée, j’ai eu pas mal de belles opportunités. Que veux-je dire par opportunité ? Chaque jour, on voit ici des milliers de koi, qui ne sont pas tous de vrais exemplaires modèle, loin de là ; mais il arrive d’en sortir de beaux exemplaires, prometteurs, ce que je recherche vraiment.

Après toutes ces années, je suis capable de me faire tout de suite une idée de ce que sont les belles occasions, et l’art consiste à la saisir sans hésiter, et c’est à ce moment que je ressens de l’émotion, suivie par une douche froide, sous la forme d’un prix très élevé ou en se réalisant que le koi est déjà vendu ou sur le point de l’être.  Mais la chance me sourit maintenant et j’ai déjà pu faire de belles affaires qui ont leur prix, qu’ils le valent et que je ne vais donc en tout cas pas rater.

 

Donnez-nous des exemples, me direz-vous.  Les voici:

Shinoda n’est pas un très grand éleveur, mais il réussit, à chaque fois, de produire chaque année quelques perles parmi les variétés qu’il élève, comme les hi utsuri, ginrin showa, doitsu gosanke et, plus récemment, comme nouveau défi, des kujaku.

Voici les sansai que j’ai pu me procurer; les photos ne sont pas de la meilleure qualité, mais soyez convaincus, ce sont de vrais bons sansai ; regardez surtout les vidéos, ou, mieux encore, venez les voir chez nous.

 Les meilleurs sansai doitsu showa que j’ai achetés sont des kashira (meilleurs) sansai doitsu showa. Le beni est très apparent et le beni orange est tout à fait de qualités stable.

Chez les gosanke, il faut surtout faire attention à la qualité du beni, pour ne pas devoir faire face à  des déceptions après quelques années.

 

  

  Ref 1710-031

 

Shinoda n’a récolté que 3 ginrin shiro cette année. Je sais, par expérience, que les bons ginrin shiro de Shinoda connaissent un développement stable et qu’ils évoluent dans leur croissance de façon continue ; je me réjouis dès lors, à chaque fois que je parviens à m’en procurer un, car ils ne restent pas longtemps dans leurs bacs. Celui-ci est par son modèle, son body ginrin et sa qualité générale, prêt pour devenir un koi pour un show.

Au fond, j’aurais préféré le garder, mais il faut aussi vendre 😊

 

  Ref 1710-032

 

Parmi les ginrin showa, j’en ai choisi 2; les photos sont de mauvaise qualité, de même pour les vidéos, mais, ne vous en faites pas : la qualité y est.

 

  

Ref 1710-033

 Ref 1710-034

 

Ensuite, encore 1 sansai doitsu sanke au modèle bien équilibré et sans failles dans le beni, et puis encore un beau doitsu kohaku.

 

 

 Ref 1710-036

 

  Ref 1710-035

 

Finalement, j’ai sélectionné plusieurs nisai chez Shinoda, évidemment moins chers que les sansai,  bien qu’ici aussi je reste exigeant et ne prends que les koi qui promettent tout pour l’avenir.

Ce ne demande aucun effort d’acheter un nisai bon marché chez n’importe quel éleveur, d’en prendre une belle photo, pour ensuite vite le vendre ; mais, moi je veux des koi de bonne qualité, qui promettent pour l’avenir, et ceci pour tout budget.

S’ils sont quelque peu plus chers, c’est pour que vous puissiez en jouir, en amateur, pour longtemps!

 

  

Ref 1710-010 Ref 1710-011 Ref 1710-012

  

Ref 1710-014 Ref 1710-015 Ref 1710-016

A bientôt!

Kim

Elna koi 2013 koi selection

 

kohaku 2y 55 cm VHQ breeder Murata koifarmDSC_0472kujaku 3y 60cm VHQ breeder Kaneko koifarm

DSC_0574kohaku 4y 70cm VHQ breeder Nogami koifarm

_DSC0304sanke 2y  48cm VHQ breeder NND koi farm

PA296901kigoi 5y 87 cm  VHQ breeder Hirasawa

PA307008tancho sanke 62 cm 3y VHQ kweker Izumiya koifarm

DSC_0493 tancho Kujaku 2a 47cm VHQ breeder Kaneko koifarm

DSC_0364platine 4A 66cm VHQ breeder Manabu koifarm

PA296946yamabuki 4y 67cm VHQ breeder Izumiya koifarm

69cm izumiyasanke 4y 69cm  VHQ breeder Ooya koifarm

_DSC0060nr 342 doitsu showa 2y 47cm VHQ Breeder Hiroi koifarm

DSC_0342nr 418  shiro utsuri 2y 55cm  VHQ  breeder Maruhiro koifarm

DSC_0418ginrin sanke 2y 47cm VHQ breeder Maruhiro koifarm

_DSC0219koromo 4y  63 cm VHQ breeder Maruju koifarm

_DSC0265ginrin showa 2y VHQ 51cm breeder Suzusei koifarm

DSC_0548ginrin kohaku 2y 47cm  VHQ breeder Hoshikin koifarm

DSC_0408sanke 2y 40cm VHQ  breeder Suzusei koifarm 

PA286843 PA286856kohaku 2y 50cm VHQ breeder Hoshikin koifarm 

DSC_0374 DSC_0370kohaku 2y 50cm VHQ breeder Hoshikin koifarm

DSC_0389 DSC_0399 DSC_0401Ginrin goshiki 2a 47cm VHQ breeder Hiroi koifarm

DSC_0350Ochiba 2Y 53cm vhq breeder Suzusei koifarm

DSC_0553ginrin suragoi 2y 50cm VHQ breeder Maruhiro koifarm

DSC_0441ginrin suragoi 3y 55cm VHQ breeder Maruhiro koifarm

DSC_0428kohaku 60/65cm 3y HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0591ginrin showa 55/60 cm 3Y HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0596benigoi 60cm 3y HQ breeder Tagenji koifarm

_DSC0601kohaku 2y 50/55cm HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0655ginrin kohaku 50cm HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0606tancho 2y 50/55m HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0657kohaku 2y 45/50cm HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0659sanke 2y 45/50cm HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0672

shiro utsuri 2y 45/50cm HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0666doitsu kohaku 2y HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0676ginrin showa 2y HQ breeder Yagenji koifarm

_DSC0678ginrin ochiba 2y 55cm HQ breeder Manabu koifarm

_DSC0330 _DSC0331tancho showa 2y 46cm HQ breeder NND koifarm

PA296915kumonryo 2y 55cm  HQ breeder Kaneko koifarm

DSC_05862y 45/50cm breeder Manabu koifarm

_DSC0354

Kim’s koi Mardi, le 22 octobre : Une visite à la cathédrale

Mardi, le 22 octobre

Une visite à la cathédrale IMG_0029

Nous commençons la journée chez “plus blanc que blanc”, Choguro, l’éleveur des ogon platinum de qualité supérieure.

Notre sélection comprend (surprise!) 4  nisai platinum et 1 beni kikokuryu.

1274 1275 1277 1278

Je tente de trouver parmi les sansai et les yonsai, un exemplaire encore plus grand, mais je ne réussis pas, pas de yonsai donc.

La récolte des koi bat son plein cette semaine: plus d’un éleveur en est à sa dernière récolte. Ce week-end a lieu aussi le Nogyosai, le grand show koi de l’automne, ce qui amène encore plus d’activité chez les éleveurs. Une semaine bien remplie, donc!

Chez Oofuchi de nouveaux koi viennent d’arriver. Nous sélectionnons pour le magasin, 1 sansai  kujaku femelle d’environ 60 cm, 1 kujaku d’environ 50 cm et un doitsu platinum d’environ 45cm.

1280 1282 1283

http://vimeo.com/77548169

Un client qui nous accompagne à notre voyage, achète un kikusui hors série, prêt à être exposé à un show koi, et il a la chance de pouvoir acheter un tancho kujaku au dessin en filet, car ce koi était destiné à être transporté au stock des tategoi.

1281 1284

http://vimeo.com/77646921

Chez Marudo nous inspectons un azukari (koi qui reste au Japon pour continuer son développement) showa, appartenant à un client  et que nous avons acheté il y a deux ans, comme tategoi.

Ce qui peut nous intéresser, est de savoir comment un showa peut se développer, et plus particulièrement son sumi; c’est la raison pour laquelle je mets d’abord la vidéo, tournée lors de l’achat:

http://vimeo.com/77596530

Ensuite la vidéo et une photo du showa, à l’heure actuelle:

http://vimeo.com/77549429

IMG_0027

Par après nous rendons visite à la Dainichi koifarm, un nom de renommée mondiale, tout comme le sont ses prix.

Entretemps la nouvelle serre impressionnante, dont la construction a été entamée l’année passée, est complètement achevée et les bassins tournent à plein rendement. Cette énorme serre a été baptisée par le public, “la cathédrale”. Ici aussi on entre dans un silence respectueux …

IMG_0029 IMG_0033 IMG_0034 IMG_1175 IMG_1177 IMG_1180Dans l’autre maison des koi, nous sélectionnons en compagnie d’un client, un sansai kohaku.

Finalement, nous avons acheté à la Yagenji koifarm, une belle sansai kohaku femelle d’environ 60cm.  Les écailles ginrin brillent au soleil, dans toute leur beauté.

1265

http://vimeo.com/77476026

A demain,

Kim et Danny

Normandie koi Japon 2013 jour 1

Premier jour de koi hunting pour normandie koi

Mercredi 23 octobre 2013,

Premier jour de koi hunting dans les montagnes de la région de Niiagata.

FRE_6319D’abord nous commençons par HIROI  un éleveur de goshiki et gosanke mais nous passons notre tour, car nous préférons attendre des prochaines ikéage qui permettront de remplir les bassins de nouvelle koï toute fraiche.

Ensuite, nous passons chez YAGENJI ou nous avons retrouvé de très belle koï à des prix très intéressants nous sortons du bassin quelque kikusui ,kohaku,kujaku de belle taille pour info le LOGO NK  FAIT 10X5cm pour vous donner une dimension des koï.

YAGENJI J1 B2

 

YAGENJI J113009

Nous prenons un showa de 62cm femelle de 4 ans un prix qui en ferons saliver plus d’un et aussi un karishigoi de 65cm femelle 3 ans nous repasserons plus tard chez lui pour inspecter ses bassins.

 

13011A

13010

Une ptit soupe

FRE_6436

Direction shinoda.

Ou comme toujours la qualité nous attends avec beaucoup de choix cette année nous jetons notre dévolu sur les doitsu sanké et les doitsu kohaku et quelques hi utsuri

 

SHINODA J1 B

SHINODA J1 C

SHINODA J1APour infos nous rencontrons actuellement des problèmes de connexion internet  a notre hôtel c’est pour cela notre retard pour les reportages.

A retenir notre logo NK fait 10x5cm pour vous donner une dimension des koï

Vous avez la possibilité de réserver des koï en direct du japon en nous envoyant un mail a normandiekoi@orange.fr

Vous pouvez retrouver plus de photo sur notre page facebook

https://www.facebook.com/pages/Normandie-koi/478039662235803

Poisson d’or au Japon jour 2

Aujourd’hui nous entamons la journée chez les frères jumeaux Kunyasu  ils nous ont informé qu’ils allaient vider un étang ce matin tôt et nous arrivons sur place juste à temps, ils sont occupés de décharger le camion et occupés de faire le tri des KOis qu’ils mettent en vente et celles qu’ils vont garder(Tategoi)

IMG_7668 Nous y trouvons entre autres quelques très beaux Kois dans lesquels il y a des Goshiki,un Ginrin Showa,et quelques très beaux Doitsu Showa

IMG_7388 IMG_7391 IMG_7393 IMG_7395 IMG_7400 IMG_7696 IMG_7702 Nous saisissons l’occasion pour vous mettre quelques photos du décor

IMG_7715 IMG_7712

De là nous partons chez Yagenji, les deux frères qui sont toujours aussi sympas et aussi professionnels, une très belle installation, très propre et comme d’habitude de beaux Kois, ici aussi nous sommes très contents de ce que nous y trouvons, il y a entre autres:

IMG_7433 IMG_7438

Des Showa

IMG_7447 IMG_7448

Des Kujaku

IMG_7454

Des Benigoi

IMG_7482

un très beau Doitsu Karashigoi femelle Sansai

IMG_7453

Des Shiro utsuri

IMG_7733

Et pour terminer un très beau Kohaku de près de 65 cm

Voilà qui termine bien notre journée… A demain pour la suite

Kim’s koi mardi 15 octobre. Un Tancho Zorro

Mardi 15 octobre 2013

Un Tancho Zorro

IMG_0922

A notre arrivée à la Isa koifarm, les nisai sont déjà récoltés et le parking est presque au complet.

Ils viennent de décharger les koi et quand nous constatons qu’un grossiste chinois est présent, nous procédons résolument et sans tarder à la sélection de quelques koi.

IMG_8810

Je crois que nous avons bien fait d’agir ainsi, car tout de suite après, les Chinois se mettent à leur sélection qui porte sur un nombre de koi nettement plus élevé.

Notre sélection est modeste, mais nous donne tout de même satisfaction: un tancho showa particulier qui semble porter le masque de Zorro –nous le baptisons sans hésiter, “le tancho zorro”- et un joli nisai showa. Deux mâles; les beaux exemplaires femelles sont trop chères.

1195

1194

IMG_8806

Chez Shinoda-san sont arrivés de nouveaux nisai et parmi les hi uitsuri nous découvrons, après un examen plus détaillé, quelques exemplaires costauds taillant presque 40cm.

Un ticket direction Kim’s Koi est réservé à un beau ginrin showa, au dessin unique, et au joli ginrin.

12011206 1205 1204 1203 12021200 B

Nous passons aujourd’hui encore chez plusieurs éleveurs à différents endroits pour avoir une vue d’ensemble sur le niveau des poissons présentés. Il faudra trancher plus d’un noeud au courant des jours qui viennent.

Nous clôturons la journée dans la montagne calme et tranquille chez Oofuchi. Nous y sélectionnons quelques sansai dans les variétés moins courantes: un ginrin ochiba shigure, 2 doitsu hariwake, 1 kujaku et 1 doitsu platinum ogon. Et 1 kuchibeni kohaku.

1213 1212 1211 1210 1209 1208

Pour finir en beauté, une photo d’un nisai goshiki, que nous avons découvert chez Hiroi.

Beau et abordableJ

1207

Mata ashita,

Kim et Danny

 

 

 

Kim’s koi Dimanche 13 octobre. Temps pour du nouveau!

rapport de voyage octobre 2013 – 13 octobre 2013

Le premier stop du jour est chez Yamazachi.
Les yonsai y sont déjà récoltés; dans chacun des 2 bacs nagent une centaine de koi, allant de karashigoi, koromo, showa, kujaku, matsuba etc. aux long fin, des poissons qui ne sont pas toujours appréciés dans le monde koi.
Mais, ne soyez pas inquiets: je n’ai pas acheté de long fin!

Ce qui, par contre, peut intéresser les amateurs de koi un peu particuliers, c’est un sansai, une doitsu hi utsuri femelle et une sansai, kin matsuba .

1152 1153

Nous passons ensuite chez Mushigame où nous voulons voir quelques stocks.

Chez Toshiaki de la Yamamatsu koifarm, un homme toujours souriant, nous inspectons les nisai qui s’y trouvent déjà. Un showa est vraiment remarquable, un régal pour les yeux , un poisson d’une qualité supérieure, au dessin unique accentué d’un sumi prononcé (noir). Toshiakisan nous signale tout de suite qu’il s’agit d’un mâle et qu’il veut éventuellement l’utiliser pour l’élevage, vu ses qualités remarquables. II est néanmoins disposé à le vendre et nous, sans le moindre doute, à l’acheter!

1177

Vraiment, un koi d’une grande beauté!
Nous descendons dans la vallée vers Hidemassa-san, où le temps ne s’est pas arrêté: cet éleveur a construit une belle serre pour koi; construire l’avenir, comme cela se dit! Bien que cet éleveur travaille encore à temps plein à la Isa koifarm , il réussit quand même à élever lui-même des koi convenables.

Je crois que cet éleveur fera parler de lui, à l’avenir.
Nous sélectionnons quelques jolis doitsu sanke, un doitsu kohaku et 3 wagoi kohaku (écailleux), provenant du “département” d’ Isa, tous des nisai taillant de 35 à 40 cm.

1178 1179
1180 1181
1182 1183

Nous nous arrêtons sur le chemin du retour à la Izumiya koifarm où ils sont occupés à décharger une centaine de sansai yamabuki , mais il commence à faire noir: nous y passerons donc plus tard.

Oyasumi nasai!

Kim’s koi Samedi 12 octobre. Après la pluie vient le ? koi!

rapport de voyage octobre 2013 – 12 octobre 2013

A l’encontre du temps de hier, le ciel tournait aujourd’hui vers un le gris, couvert et suivi de quelques bonnes averses.
Cela n’a heureusement pas pu gâcher le plaisir koi. Ce fut côté koi, une journée pleine de couleurs.

Chez les frères Hiroi, je commets tout de suite une gaffe en confondant les jumeaux, bien que j’ai pu faire plus amplement leur connaissance lors de l’ouverture du nouveau magasin au mois de juin passé, où ils étaient présents.
Apparemment, je ne suis pas le seul à commettre cette faute et ils n’hésitent pas à mettre leur chapeau de paille japonais, sur lequel leur prénom respectif est écrit en toutes lettres clairement reconnaissables.

A partir de maintenant, nous ne nous tromperons donc plus jamais.
Place aux koi: comme de coutume nagent dans leurs bassins des nisai costauds. Un nisai moyen peut facilement y atteindre 45-50cm; quelques exemplaires mesurent même plus.
Nous sélectionnons 3 beaux ginrin showa. Le ginrin brille en toute sa beauté.

1149 1150
1151

Nous inspectons ensuite quelques goshiki, qui ne peuvent pas nous charmer pour l’instant. Les Goshiki présentent d’ailleurs facilement des imperfections. Presque chaque exemplaire peut porter à critique; nous les laissons donc de côté.
Deuxième moment fort de la journée: la Yagenji koifarm.
Tout y est impeccable, comme toujours: une eau limpide, des koi en excellente santé et le tout trié par qualité. C’est un vrai plaisir pour nous de pouvoir acheter dans telles farms, gérées professionnellement.
Notre “première sélection -Yagenji” est composée de 3 nisai shiro utsuri femelles et une shiro bekko. Le shiroji (=couleur blanche) est vraiment sublime. Il est préférable d’acheter des shiros femelles, car les mâles ont un teint plutôt jaunâtre.

1155 1158
1154

Ensuite, nous nous sommes procurés 2 magnifiques hi utsuri femelles, également difficiles à trouver.

1161 1162

Par après encore 1 kohaku ,1 gin rin showa et un –croyez-nous- kujaku à la Yagenji koifarm. Ils ne reculent devant aucun défi!

1163 1160
1159

Finalement, encore un nisai tancho showa, avec une toute petite imperfection (quelques écailles rouges) et un beau kikusui.

1156 1157

A demain, pour plus de koi et des updates!
Mata ashita!
Kim en Danny.

Couleur de Niigata Jour 1, mardi 20 novembre.

Bonjour à tous, et merci de suivre à nouveau, notre reportage Couleurs de Niigata, en direct du Japon.

Arrivés en début d’après-midi à Ojiya, nous n’avons pas eu le temps de visiter beaucoup d’éleveurs…
En effet, la nuit tombe vers 16 h 30 actuellement à Niigata.

IMG 9003

Ce mardi 20, le breeder qui inaugura notre première journée de “chasse aux koïs”, fut Taro KATAOKA de la Ooya Koï Farm.

IMG 9007

Très dispo aujourd’hui, Taro nous a fait faire le tour de son propriétaire.

La Ooya Koï Farm dispose aujourd’hui de 3 sites de stockage hivernaux :

– le plus grand et plus connu des 3, Terazawa, est composé d’une serre pour le stockage et la vente des nisaïs haut de gamme et très haut de gamme, et, d’une grande serre servant au stockage hivernal des tosaïs ainsi qu’à la préparation des expéditions.

– Asahi, le deuxième site, est une serre de stockage et de vente, des koïs sansaïs et plus âgés. Elle est située près de la maison familliale Kataoka.

– le troisième site, Shiodani, est composé de deux serres, dans lesquelles sont stockés et mis en vente tous les autres nisaïs ( sanke, asagi, kujaku et kin kikokuryu ). Ces serres étaient auparavant utilisées par l’oncle de Taro pour l’élevage de sanke, mais cette année, suite à des problèmes de santé leur oncle a saissé son activité, les frères Kataoka ont alors repris en fermage les étangs et les serres.

IMG 9009

Hugues et Gregory, les deux premiers compères de ce “voyage hobbyistes”, n’ont pas pu se retenir, et ont tous deux craqué pour quelques jumbos nisaïs sanke, mâles et femelles mesurant de 50 à 55 cm environ.

IMG 9010

IMG 9011

IMG 9013

IMG 9020

IMG 9019

IMG 9026

Il est 16 h 30, l’après-midi fut intéressante, nous remercions Taro KATAOKA,  et rentrons à l’hôtel pour une soirée et une nuit réparatrice bien méritées.

A demain.

Kim’s koi , Japon Vendredi 26 octobre 2012: la dernière ligne droite

Notre but principal pour ce jour, est aller à la recherche de quelques variétés dont nous n’avons jusqu’à présent pas, ou non pas suffisamment, fait la prospection.

Les ochiba figuraient par exemple sur notre liste et, heureusement, nous sommes parvenus à nous en procurer.

Chez Oofuchi il y en a tout plein, mais seulement 3 exemplaires répondent à nos exigences strictes: un sansai tancho ochiba shigure , un “kuchicha J” sandan ochiba shigure, encore un autre ochiba, un  “showquality “kujaku et un kikokuryu quasi-lumineux.

Tous ces  koi mesurent environ  55-60cm et sont des femelles.

Premier but réalisé!

Chez Yamazachi nagent de nombreux koi, et, bien que ses prix soient raisonnables, ce n’est pas la qualité que nous recherchons. Nous sélectionnons néanmoins un splendide sansai platinum ogon d’environ 60-65cm.

Comme promis début de cette semaine, nous retournons à la Nogami koifarm, pour une deuxième visite.

C’est un éleveur exemplaire qui tient son élevage comme il se doit (ce qui n’est pas le cas partout) Tout est d’une propreté minutieuse, l’eau est parfaitement limpide . Les koi sont  mis ensemble par âge et par sexe et ils semblent être en excellente santé.

Pour cet éleveur prime la qualité sur la quantité.

Au cours des années précédentes, cette koifarm, bien que de taille plutôt modeste,  a  obtenu d’importants prix aux koishows.  Notre guide, Matcho déborde aussi d’enthousiasme en voyant ces koi.

Toutes les conditions y sont pour nous inciter à acheter quelques koi. Nous décidons de faire notre choix parmi les nisai tategoi. Ce qui n’est pas évident, car pour nous ce genre de koi est nouveau.  Bien que ces koi soient grands de taille pour des nisai, comme nous l’avons déjà dit, (en moyenne environ 50 cm),  il s n’ont pas encore un énorme body.

“Aucun problème “,nous sourit  Hisatosan, quand nous lui faisons la remarque:  “ Body will come  later”.  En observant les bassins où nagent les koi de 1 à 2 ans leurs aînés, on ne peut que lui donner raison.

Nous arrivons finalement à une sélection de  2 nisai showa( poissons parents de chez Dainichi)  et un kohaku.

MVI 6017 from Kim Cloet on Vimeo.

Kim’s Koi: Nogami nisai tategoi showa from Kim Cloet on Vimeo.

Kim’s Koi: Nogami nisai female kohaku from Kim Cloet on Vimeo.

Comme bouquet, nous réservons chez lui  un de ses meilleurs nisai, qui restera sur place comme  azukarigoi, un vrai koi pour l’amateur averti!

Kim’s Koi: Nisai female tategoi Nogami from Kim Cloet on Vimeo.

Tous ces koi sont livrés avec certificat!

Demain, un rapport du  Nogyosai ( koishow).

Matané

Kim & Danny