BKS 2018 Bacs 21 – 40

voilà les bacs du BKS 2018 (ZNA Belgian Koi Show) la prochaine édition aura lieu les 22 et 23/6/2019 à Oude Brandweerkazerne je ne doute pas un instant que ce sera une très belle édition de ce koi show avec beaucoup de koi de grande qualité et quelques invités de marque comme :

  • Kentaro Sakai de Sakai fish Farm
  • Takaharu Inoue de Bepu fish farm
  • Manabu De Ogata koi farm
  • Eiji Konishi Marushiku koi farm

Et bien les acteurs du monde du koi (magasins, fabricants et grossistes)

Production Aquatechnobel.be : http://www.aquatechnobel.be et ATBTV.eu http://www.atbtv.eu

BKS 2018 Bacs 1- 20

voilà les bacs du BKS 2018 (ZNA Belgian Koi Show) la prochaine édition aura lieu les 22 et 23/6/2019 à Oude Brandweerkazerne je ne doute pas un instant que ce sera une très belle édition de ce koi show avec beaucoup de koi de grande qualité et quelques invités de marque comme :

  • Kentaro Sakai de Sakai fish Farm
  • Takaharu Inoue de Bepu fish farm
  • Manabu De Ogata koi farm
  • Eiji Konishi Marushiku koi farm

Et bien les acteurs du monde du koi (magasins, fabricants et grossistes)

Production Aquatechnobel.be : http://www.aquatechnobel.be et ATBTV.eu http://www.atbtv.eu

Normandie koi Japon jour 7 à Niigata

Le séjour touche à sa fin pour Normandie koi, nous décidons alors de partir chez Taro un grand éleveur d’ asagi récompenser plusieurs fois à des koi show et aussi pour ses sanké qui sont fort prometteur, qu’on entendra parler dans quelque s’année…

Nous décidons de choisir un sanké de 3 ans (sansai) de 51cm tategoi qui dévoilera tout son futur dans quelques annéeset que  nous laisserons en (AZURARI) :une première pour normandie koi

Taro nous propose de le mettre en étang chez eux pendant 1an (azukari) pour permettre au poisson d’évoluer et de prendre encore plus de taille. Une  première  pour NORMANDIE KOI

Nous acceptons de le mettre en azukari permettra d’avoir une belle surprise de taille l’année prochaine.

Puis nous partons a la recherche d’asagi nous prenons 3 asagi femelle de 45cm nisai

Puis 3 autres male de 40\45cm en nisai

Pour enrichir les bassins de Normandie koi nous prenons 2 sanké de 2 ans (nisai) de 50\55cm

nous Partons maintenant la recherche de Tancho ginrin un seul nous vient a l’esprit Maruju

Alors direction Maruju.

Une fois arrivé, nous  mettons tous les tancho dans un bowl environ une 20 ène et nous sélectionnons les meilleures .Notre choix se portera sur 3 tancho ginrin et 1 tancho avec une taille de 45cm pour 2ans.

Notre sélection faite, nous partons chez Manabu pour sélectionner quelque koi premier choix

nisai 30\35CM

La journée, touche à sa fin tout comme le séjour, demain reste notre dernière jour à Niigata pour un dernier koi hunting.

Le devoir nous appelle, mais quelques jours de plus ne dérangeraient pas .

N’oubliez pas que vous pouvez nous joindre sur notre site internet www.normandiekoi.koi

Ou bien sur notre page faceboook (n’oubliez pas de cliquer sur j’aime sur les poissons que vous aimez ça nous fait plaisir cela nous permet d’affiner nos recherches pour vous satisfaire)

David et Fred.

 

26 octobre 2011 L’Oasis au japon

Bonjour à tous et bienvenue

Le temps est froid ce matin et il pleut énormément.

Notre première visite est chez Hirasawa, nous recherchons quelques Chagoï, Karashigoï et autres variétés en fonction de ce que l’on va trouver.

L’équipe est en train de rentrer une pêche et de trier les koï.

Le tour de la serre faite, nous voilà en action :

Ma boite est pleine de petit sansaï (koï de 3ans) :

Et ces 2 Mizuho_ogon nisaï spécialement achetés pour mon collègue Thomas qui adore cette variété (ils sont nickel, bien triés)

Pour finir, ce petit Kohaku Nidan pour la commande d’un client. Il a un pattern très intéressant pour un 2 tâches, et un joli beni.

Nous buvons un petit café offert pour nous réchauffer. Aujourd’hui il pleut et il fait froid, nous sommes tous un peu frigorifié par ce vent.

Nous voilà chez Manabu

Mais il n’est pas là donc nous repartons. Le soleil commence a se montrer, ça fait du bien. Nous reprenons la route pour la Marudo Koï Farm.

Nous tournons dans la serre en attendant l’arrivage du jour : kohaku et sanke. L’opération va se dérouler comme hier. Déchargement des cuves du camion, tri par le fils, et tirage au sort pour que les clients choisissent leur koï.

Toujours sous le contrôle du Boss

Quelle pêche, le niveau général des koï est bien plus élevé que celui d’hier.

Nous avons les numéro 9 sur 10, autrement dit nous n’avons pas grande chance de choisir le meilleur du jour.

Le premier a choisir pêche le koï que nous avons repéré. En faite, les 8 personnes devant nous sélectionnent des sanke. Nous sélectionnons donc le meilleur des kohaku. Nous avons un second choix et là, nous pêchons le dernier des sanke qui est d’un niveau au dessus du reste.

Les koï sélectionnés sont mis dans 2 bacs à l’extérieur de la serre. Chaque participant se voit remettre par le maître des lieux le prix de son koï. Le choix est simple : vous acceptez ou vous refusez l’offre.

Le grand père de la famille est toujours présent pour participer aux festivités

Vérification de chaque koï par l’éleveur, en un coup d’œil il est capable d’apprécier la valeur du koï.

Ça discute les prix en coulisse.

Afin de réfléchir dans des conditions optimales, nous partons manger dans un petit restaurant juste à côté : une bonne soupe chaude !!!

De retour, nous sélectionnons quelques nisaï Chagoï et Karashigoï pour des clients de Tony.

Après réflexion nous ne prenons aucun de nos koï du tirage au sort.

Notre journée se termine, nous rentrons à l’hôtel pour trier les photos, les recadrer et préparer ce petit reportage que je vous propose avec grand plaisir tous les soirs.

A demain

Julien