Kim’s koi Dimanche 13 octobre. Temps pour du nouveau!

rapport de voyage octobre 2013 – 13 octobre 2013

Le premier stop du jour est chez Yamazachi.
Les yonsai y sont déjà récoltés; dans chacun des 2 bacs nagent une centaine de koi, allant de karashigoi, koromo, showa, kujaku, matsuba etc. aux long fin, des poissons qui ne sont pas toujours appréciés dans le monde koi.
Mais, ne soyez pas inquiets: je n’ai pas acheté de long fin!

Ce qui, par contre, peut intéresser les amateurs de koi un peu particuliers, c’est un sansai, une doitsu hi utsuri femelle et une sansai, kin matsuba .

1152 1153

Nous passons ensuite chez Mushigame où nous voulons voir quelques stocks.

Chez Toshiaki de la Yamamatsu koifarm, un homme toujours souriant, nous inspectons les nisai qui s’y trouvent déjà. Un showa est vraiment remarquable, un régal pour les yeux , un poisson d’une qualité supérieure, au dessin unique accentué d’un sumi prononcé (noir). Toshiakisan nous signale tout de suite qu’il s’agit d’un mâle et qu’il veut éventuellement l’utiliser pour l’élevage, vu ses qualités remarquables. II est néanmoins disposé à le vendre et nous, sans le moindre doute, à l’acheter!

1177

Vraiment, un koi d’une grande beauté!
Nous descendons dans la vallée vers Hidemassa-san, où le temps ne s’est pas arrêté: cet éleveur a construit une belle serre pour koi; construire l’avenir, comme cela se dit! Bien que cet éleveur travaille encore à temps plein à la Isa koifarm , il réussit quand même à élever lui-même des koi convenables.

Je crois que cet éleveur fera parler de lui, à l’avenir.
Nous sélectionnons quelques jolis doitsu sanke, un doitsu kohaku et 3 wagoi kohaku (écailleux), provenant du “département” d’ Isa, tous des nisai taillant de 35 à 40 cm.

1178 1179
1180 1181
1182 1183

Nous nous arrêtons sur le chemin du retour à la Izumiya koifarm où ils sont occupés à décharger une centaine de sansai yamabuki , mais il commence à faire noir: nous y passerons donc plus tard.

Oyasumi nasai!

Kim’s koi Samedi 12 octobre. Après la pluie vient le ? koi!

rapport de voyage octobre 2013 – 12 octobre 2013

A l’encontre du temps de hier, le ciel tournait aujourd’hui vers un le gris, couvert et suivi de quelques bonnes averses.
Cela n’a heureusement pas pu gâcher le plaisir koi. Ce fut côté koi, une journée pleine de couleurs.

Chez les frères Hiroi, je commets tout de suite une gaffe en confondant les jumeaux, bien que j’ai pu faire plus amplement leur connaissance lors de l’ouverture du nouveau magasin au mois de juin passé, où ils étaient présents.
Apparemment, je ne suis pas le seul à commettre cette faute et ils n’hésitent pas à mettre leur chapeau de paille japonais, sur lequel leur prénom respectif est écrit en toutes lettres clairement reconnaissables.

A partir de maintenant, nous ne nous tromperons donc plus jamais.
Place aux koi: comme de coutume nagent dans leurs bassins des nisai costauds. Un nisai moyen peut facilement y atteindre 45-50cm; quelques exemplaires mesurent même plus.
Nous sélectionnons 3 beaux ginrin showa. Le ginrin brille en toute sa beauté.

1149 1150
1151

Nous inspectons ensuite quelques goshiki, qui ne peuvent pas nous charmer pour l’instant. Les Goshiki présentent d’ailleurs facilement des imperfections. Presque chaque exemplaire peut porter à critique; nous les laissons donc de côté.
Deuxième moment fort de la journée: la Yagenji koifarm.
Tout y est impeccable, comme toujours: une eau limpide, des koi en excellente santé et le tout trié par qualité. C’est un vrai plaisir pour nous de pouvoir acheter dans telles farms, gérées professionnellement.
Notre “première sélection -Yagenji” est composée de 3 nisai shiro utsuri femelles et une shiro bekko. Le shiroji (=couleur blanche) est vraiment sublime. Il est préférable d’acheter des shiros femelles, car les mâles ont un teint plutôt jaunâtre.

1155 1158
1154

Ensuite, nous nous sommes procurés 2 magnifiques hi utsuri femelles, également difficiles à trouver.

1161 1162

Par après encore 1 kohaku ,1 gin rin showa et un –croyez-nous- kujaku à la Yagenji koifarm. Ils ne reculent devant aucun défi!

1163 1160
1159

Finalement, encore un nisai tancho showa, avec une toute petite imperfection (quelques écailles rouges) et un beau kikusui.

1156 1157

A demain, pour plus de koi et des updates!
Mata ashita!
Kim en Danny.

Couleur de Niigata Jour 6, dimanche 25 novembre.

Soleil, douceur et bonne humeur !

Ce dimanche fut une journée fort agréable, et quelques jolis koïs ont trouvé propriétaire.

En route pour cette balade dominicale.

Levé de brouillard sur Ojiya.

IMG 9391

Première destination, le célèbre breeder Oofuchi.

IMG 9402

Les payasages de ce secteur un peu éloigné d’Ojiya, sont superbes.

Mais nous sommes un peu déçu, car il ne reste pour ansi dire rien, chez Oofuchi.

Enfin, presque rien !

IMG 9407

IMG 9408

Il nous fait tout de même admirer ses nisaïs tategoïs, qui seront peut être nos achats de l’an prochain.

IMG 9410

Nous redescendons dans la vallée, et allons visiter Taro KATAOKA à la Ooya Koï Farm.

Pour peut être, y trouver le sanke de Christine et Gilles.

IMG 9411

Arrivés à la Ooya Koï Farm, qui est toujours aussi clean il faut le dire, nous lorgnons dans tous les bacs de sankes, et faisons pêcher à Taro et Masahito quelques nisaïs très haut de gamme.

IMG 9415

Leur qualité est bluffante !

IMG 9419

La taille, jumbo, de 50 à plus de 60 cm,
le body, élancé et charpenté,
la peau, parfaitement blanche et propre,
les qualités du beni et sumi sont irréprochables,et pour finir, les patterns sont bien balancés et élégants !

Du coup, les prix s’en ressentent un peu…

IMG 9423

Christine et Gilles arrêtent finalement leur choix sur le nisaï ci-dessous, très qualitatif et prometteur.
Une femelle d’environ 50 cm.

IMG 9423bis

Puis, nous sélectionnons encore ces deux magnifiques asagis. Un mâle et une femelle, très prometteurs eux aussi.

IMG 9424

Le asagi, façon Ooya Koï Farm.

IMG 9429

Beaux, et tout en futur.
Les voir grandir et se bonifier, apportera beaucoup de plaisir à leurs futurs propriétaires.

IMG 9434

Ils mesurent plus de 45 cm.

IMG 9432

La matinée se termine, nous faisons une pose déjeuner.

Le ciel somptueux incite à la photo.

IMG 9437

Pour débuter l’après-midi, visite chez Isa, car Gilles et Christine veulent voir ses showas… On ne sait jamais !

IMG 9461

Le choix n’est pas évident, car le showa est une variété difficile à apprécier lorsqu’il n’a que deux étés.
Le potentiel est quelques fois difficile à déceler.

Finalement, Gilles et Christine succombent au charme du showa ci-dessous, et Gregory prend le mâle ci-dessus à gauche.

IMG 9462

Déjà très beau, le showa du couple normand va beaucoup se bonifier dans les 5 années à venir.
Pour devenir, je pense, un splendide dandy, puisque c’est mâle lui aussi.

IMG 9463

Retour vers la montagne, et visite chez Mano. Un spécialiste des shusui, kohaku et kin matsuba.

IMG 9470

La Normandie est décidément en forme aujourd’hui.

Gregory choisi un shusui ( celui du bas ), alors que Gilles et Christine optent pour un kin matsuba clair.

IMG 9475

Les autres koïs de cette boite, sont une offre Couleurs de Niigata.
Si vous souhaitez quelques renseignements sur ces nisaïs, cliquez ICI pour voir la liste des magasins dépositaires.

IMG 9474

Il est 16 heures. Le soleil décline déjà, mais le ciel est bien dégagé.
Nous optons pour une virée sur les hauteurs de Mushigame pour faire quelques clichés.

IMG 9477

La journée fut belle, et se termine en beauté avec une vue imprenable sur les sommets de Niigata-ken.

IMG 9480

La photo de groupe, est du coup inévitable, car le panorama est idyllique.

IMG 9484

Voire, romantique…

IMG 9485

La situation devient toride.
Sage, j’y met un terme avant d’être obligé d’afficher le carré blanc !

IMG 9486

Puis nous redescendons la vallée à pied, pour une séance photo “couché de soleil”.

IMG 9488

IMG 9494

IMG 9503

IMG 9504

IMG 9508

IMG 9511

IMG 9518

Sur ces derniers clichés, je vous souhaite une belle soirée, et vous dis à demain.

IMG 9523paysage